Préparation de l'infrastructure de développement

InnovabotLa qualité des développements est intimement liée à celle des outils mis à la disposition des programmeurs et, paradoxalement, la qualité de ces outils est souvent inversement proportionnelle à la taille de l'entreprise qui lance le projet.

Ça n'est pas toujours lié à de la mauvaise volonté. Les DSI de ces groupes se doivent d'optimiser les coûts d'exploitation de leur parc informatique et pour se faire, mutualisent la gestion de l'infrastructure.

Malheureusement, le développement et en particulier le développement d'applications dites "client léger" implique que les programmeurs disposent de droits incompatibles avec les règles applicables aux autres usagers du parc.

Le meilleur compromis est la virtualisation des machines de développement.

Ainsi, l'équipe se voit confiée un serveur de virtualisation qui est laissé à sa responsabilité. Le rôle de l'équipe infrastructure se limite alors aux sauvegardes de ce serveur. L'équipe de développement peut se créer des machines virtuelles en fonction de ses besoins.

Le réseau de développement est dissocié du reste de l'infrastructure.

Les interactions sont permises par le biais d'un portail collaboratif. Ainsi, les développeurs travaillent sur des machines physiques standardisées mais disposent de tous les outils nécessaires pour être le plus performant possible.